La pose d’implants dentaires se fait-elle en clinique ou en cabinet ?

La pose d’un implant dentaire doit être pratiquée avec le maximum de précaution.

La notion d’aseptie est très importante. Le cadre dans lequel doit être posé l’implant dentaire dépend de l’hygiène apportée à cet acte chirurgical.

De nombreuses école s’affrontent sur la notion cabinet ou bloc opératoire et ceci depuis fort longtemps. Un vrai bloc opératoire installé dans une clinique coute cher au patient, ce qui peut rendre l’intervention impossible à cause du cout.

Un « simili » bloc opératoire dans un cabinet n’a pas l’efficacité de salle blanche …

Les résultats obtenus en cabinet où le personnel est qualifié et particulièrement attentif a l’aseptie est tout à fait correct.

Il y a deux choses importantes à retenir :

1) la cavité buccale est un organe qui a une excellente immunité locale et donc les impératifs de la chirurgie orthopédique (chirurgie sur l’os du corps humain hors les maxillaires est une chirurgie à très haut risque infectieux) ne sont pas du tout identique à ceux de la chirurgie implantaire.

 

2) en second lieu, le nombre d’implant et l’état général du patient vont diriger l’indication : la pose de plusieurs implants chez un sujet à risque se fera en bloc opératoire alors que l’on peut parfaitement envisager la pose d’un ou implants chez un sujet sain en cabinet.